Rechercher dans ce blog

samedi 21 mars 2015

Giono - «Triomphe de la vie» par le retour aux sources


Avant de proposer pour ce blogue des définitions de conservatisme social et de néo-marxisme, une clarification du sens de ces appellations qui s'impose et qui viendra, voici en aparté un peu sur Giono, auteur que l'on pourrait ranger dans la catégorie du conservatisme social.

Giono écrit dans le Triomphe de la vie (cité par D. Daguet):
‘’Marcher en avant individuellement à chaque instant, c’est plus que mourir : c’est être mort. Car l’opération qui s’appelle vivre est au contraire un obligatoire retour en arrière de chaque instant. En effet vivre, c’est connaître le monde, c’est se souvenir. 

Et Daguet, de commenter :


Qu’est-ce que ce retour en arrière sinon creuser sa place dans le néant, sa propre tombe ? Vivre est conquérir, mais conquérir ce qui disparaîtra n’a aucun sens. Les Alexandre en sont les exemples mythiques. Ne convient que conquérir ce qui ne peut périr : or ce monde périra

http://www.les-cahiers-bleus.com/Le-Triomphe-de-la-vie-de-Giono-par-Dominique-Daguet_a250.html

Ailleurs, Patrice Hans-Perrier :


La perte du lien naturel 
Jean Giono – le pendant païen de Pier Paolo Pasolini – brosse le tableau d’une communauté paysanne [relativement] indépendante de la machination capitaliste. Ceux qui ont reproché à Giono son indécrottable nostalgie n’ont rien compris sur le fond. Il faut lire «Triomphe de la vie», un ouvrage inclassable qui met le doigt sur les fondements de l’aliénation de l’homme moderne. La communauté paysanne, avant les transformations de l’après-guerre (1939-45), représente une société relativement libre puisqu’elle est assise sur des fondations naturelles. L’artisan est pratiquement le contraire du prolétaire dans l’œuvre de Giono. Il y a peu de médiation entre son activité productive et cette nature qui est perçue comme le substrat de toutes formes d’organisation vivante. Ainsi, «la civilisation entièrement construite sur les plans de notre raison, leur (les prolétaires) fournira tout ce qu’il faut pour vivre. Le geste qu’ils feront tout le long de leur vie deviendra tellement machinal qu’ils le feront sans y penser …»

http://www.dedefensa.org/article-la_soci_t_liquide_20_03_2015.html

vendredi 13 mars 2015

Ouverture de ce Blog - Adresse aux lecteurs

Lecteurs et lectrices,

Ce blogue est une initiative personnelle. J'y placerai des articles choisis qui cadrent avec le titre et la description du blogue. Donc, de grands textes qui portent à la réflexion alterneront avec d'autres qui collent davantage à l'actualité en autant qu'ils se démarquent par l'originalité ou la perspicacité du point de vue. J'ajouterai mes commentaires aux articles publiés, lorsque j'en ai, et je mettrai en ligne aussi mes propres textes.

J'invite mes lecteurs  à s'abonner à mon blog pour m'encourager et être informés des nouveautés.

Finalement ce blog sera alimenté d'une façon irrégulière, impulsé par les pics d'actualité, mes lectures et mon inspiration.

Sursum Corda (Haut les coeurs !)